Débutant en Tango.. je dirais même plus .. pré-débutant
La suite de la suite
05 mai 2010

A force d'aller en milonga, on finit par tisser des lien avec des gens que l'on rencontre.

A force d'inviter des inconnues à danser, celles-ci finissent par ne plus être des inconnues,

Tango Peinture

A force de partager sa passion on finit par lier d'amitiés avec des gens d'horizon différents, de culture différent et de niveau social différent.

Ca m'a fait très drôle de me retrouver dans un environnement bourgeois, avec des gens très  bien habillé, très bien éduqué avec plein de bonne manière.

Tout ca c'est à cause d'Elle, celle avec qui j'évite de rater  une occasion de danser. On est amis, je crois. Le tango nous a réuni, mais tout le reste nous sépare. Enfin ce n'est pas bien grave tout ca, le tango ca reste le tango et le reste.. le reste, reste à l'extérieur du tango.

Hier soir elle m'a dit : Yumba, tu n'es pas une personne de parole. Enfin quand je dis de parole, je veux dire que tu n'es pas quelqu'un de verbale, tu ne parle pas beaucoup

J'aime beaucoup cet était de faite, je me sens privilégiée. Alors que les autres ne savent pas grand-chose de tout, moi chaque tango avec toi, tu me raconte tout ton histoire.

Fichtre : me voila démasqué !  et tu sais quoi ? cette tanguéras, elle me fait vibrer !

Posté à 22:52 - Ressentie - Commentaires [3] - Permalien [#]

L'apprentissage continue
26 avril 2010

La fin de saison arrive à grand pas.

Le bilan est mitigé, je me rends compte que j'ai appris beaucoup de chose, néanmoins, j'ai encore beaucoup d Tango volcadae mal à les restituer.

Quand je suis en confiance avec une partenaire "compatible " je me rend compte que je me lâche pas mal et j 'arrive à faire un tas de truc rigolo.

Il faudrait que je canalise un peu plus mes craintes afin d'avoir suffisamment de répondant. 

En ce moment c'est noir et c'est blanc. C'est toujours mieux qu'avant ou c'est noir et gris foncé.

 

Ce qui est sur c'est que, si le tango se passe mal c'est toujours à cause du cavalier.

Et ca pour 2 raisons majeures.

  • La première raison c'est parce qu'il ne sais pas ce qu'il veut, du coup le guidage est brouillon.
    Je suis content parce que ca m'arrive beaucoup moins souvent qu'avant, ca m'arrive encore plein de fois, mais j'ai l'impression que j'ai progressé.
  • La deuxième raison c'est que le cavalier guide des enchainements que la cavalière ne sait pas (encore) faire.
    Pour résoudre ce soucis, je suis en train de mettre au point des séquences types. En gros, avant de guider une enchainement, je vérifie si les pré requis sont remplit. C'est comme si tu vérifiais qu'une personne sait battre les œufs avant de lui demander de faire une omelette.
    Pour ca je fais des fiches, ce qui est dure ce de les apprendre par cœurs.
Posté à 17:20 - Avancement - Commentaires [2] - Permalien [#]
Point sur mon apprentissage
21 avril 2010

C'est toujours devant son mur qu'on évalue le maçon.

La première étape du tango ce fut la marche. Comment faire pour marcher à deux.

Parce qu'a priori, la marche tout seul est un pré-requis au tango.

Dans la marche à deux, Il y a le cavalier, celui qui guide, celui qui écrit la trajectoire du couple dans le bal. Il y a la cavalière, celle qui suit, celle qui lit ce que son cavalier écrit. Tango panier

Ma mon rôle de cavalier, j'ai écrit souvent de façon illisible. C'est comme dans la littérature, c'est illisible quand on écrit comme les docteurs, ou quand on écrit dans une langue que la cavalière n'a pas encore appris.

Mais quelque fois, quand je m'applique j'arrive à me faire comprendre.

Une fois qu'on sait a peu près marcher à deux, l'étape suivante serait de marcher à deux avec les autres couples, en les respectant, en faisant en sorte de ne pas les déranger. C'est un peu comme quand  on conduit une voiture, la faire rouler ne suffit pas, a moins que l'on roule tout seul sur une piste déserte.

Dans un bal, il y a des règles de bon voisinage, il y a un sens de rotation, il y des distances de sécurité. Il faut savoir s'arrêter à bonne escient.

Il y a des règles de courtoisie, rien de particulier, ce sont les règles de tous les jours. Mais c'est bien de le rappeler. C'est pas parce qu'on fait du tango, qu'il faut oublier la courtoisie et la galanterie.

J'aime bien allez en bal de tango. Le bal de tango qu'on appelle une milonga. Je me rends compte qu'en ce moment, mes textos sont souvent écrit comme ca : " ca te dirais une milonga ? ".

Je n'envoie pas beaucoup de textos au quotidien, cela dit, j'ai eu comme réponse en retour : " c'est toujours la même question avec toi, tu l'a mis dans les messages favoris ou quoi ? "

Je dois en penser quoi là ?
Voila en j'en suis.


Posté à 11:33 - Avancement - Commentaires [4] - Permalien [#]
L'avenir
15 avril 2010

En ce moment, c'est la grande question qui court dans les salles de tango.

Toi qu'est ce que tu fais l'année prochaine ?

Sous entendu, dans quel cours va tu t'inscrire ? Tango noir et blanc

Franchement, je n'ai pas la réponse.

Alors que pour beaucoup, ma décision semblait évidente, tous pense que je me suis engagé dans le tango pour les 150 ans  à venir. Et que je fais du tango comme on rentre en religion.

Mais moi, franchement, je ne sais pas.

Comme dans beaucoup activités, c'est le schéma pyramidale qui s'impose dans le tango. Plus on avance dans le temps  et moins il y a de participant.

Alors c'est la grande manœuvre en ce moment, pour former des couples de l'année prochaine.

Moi, j'aimerais bien l'année prochaine participer aux cours débutants. Histoire de confirmer un peu ce que j'ai appris.

Ils y en plein qui veulent aller au cours du niveau supérieur. Moi je suis assez partagé sur cette idée.

Je n'ai pas envie de faire la cours au niveau.

J'ai envie que ce loisir reste un loisir et pas une contrainte.

Ou alors.. ou alors l'année prochaine, je fais autre chose.

Dans la liste de ce que j'aimerais faire : passer le permis moto, faire de la voile, faire de la menuiserie.

A suivre donc …

Posté à 15:02 - Avancement - Commentaires [8] - Permalien [#]